Recherche dirigée par des agriculteurs

C’est actuellement le secteur biologique qui connaît la plus forte croissance au Canada dans le domaine agroalimentaire. Pourtant, les agriculteurs biologiques se fient principalement à des semences sélectionnées pour des systèmes agricoles conventionnels. Cela veut dire l’uniformité comme préoccupation première et l’utilisation routinière d’intrants synthétiques. La réalité est que les agriculteurs biologiques ont des besoins distincts et doivent pouvoir travailler avec des variétés adaptées à leurs écosystèmes agricoles, y compris un système racinaire efficace capable d’offrir un rendement optimal quant à l’utilisation des éléments nutritifs, la résistance aux insectes nuisibles et aux maladies, et la tolérance au sarclage mécanique. Nous travaillons donc pour répondre à certains de ces besoins en effectuant de la recherche participative et dirigée par des agriculteurs. Nous collaborons en ce moment avec plus de 100 agriculteurs de partout au Canada pour mener des recherches sur les grandes cultures et les cultures de légumes.

GRANDES CULTURES

Nos travaux de recherche sur les grandes cultures reçoivent un soutien financier d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et sont principalement réalisés dans le cadre d’un programme de sélection végétale participative unique en son genre au Canada. Le but est de sélectionner des variétés de blé, d’avoine, de maïs et de pomme de terre adaptées aux besoins précis des agriculteurs biologiques des différentes régions canadiennes.

Les travaux sont faits sous la supervision de Martin Entz, Ph. D, à l’Université du Manitoba. Martin a commencé à collaborer avec des sélectionneurs en 2004 afin d’élaborer des variétés destinées à la production biologique. Depuis 2011, il sollicite la participation d’agriculteurs, qui agissent comme des sélectionneurs de premières générations. « Le programme a comme objectif de découvrir de nouvelles techniques d’agriculture écologiques et de mettre à la disposition des agriculteurs le savoir et les outils nécessaires pour créer des systèmes agricoles durables adaptés à leur région. Le partenariat avec les agriculteurs est crucial, puisque leurs expériences, leurs observations et leurs méthodes novatrices facilitent notre quête d’un système alimentaire durable. »

Grâce à notre réseau de collaboration, des chercheurs et des agriculteurs peuvent travailler ensemble pour atteindre un objectif commun. En mettant l’accent sur la communication et le renforcement des capacités, ils peuvent aider la communauté agricole à acquérir de nouveau des compétences en matière de sélection. L’évaluation des variétés qui ont résulté de ces collaborations a montré que les variétés de blé sélectionnées par des agriculteurs offraient un rendement supérieur à celui de variétés témoins conventionnelles. Les sélections des agriculteurs menaient aussi à une adaptation en fonction du site. En 2017, nous procéderons à l’évaluation de notre germoplasme de pomme de terre biologique dans le but de cerner les sélections des agriculteurs qui pourraient être utiles à plus grande échelle pour les agriculteurs biologiques et tirer profit d’un enregistrement officiel. Ce travail implique plusieurs partenaires, notamment l’Université du Manitoba et La Coop AgroBio du Québec.

CULTURES DE LÉGUMES

Nos travaux sur les cultures de légumes portent actuellement sur deux projets: le Projet de production de semences et sur des essais de variétés participatifs réalisés en Colombie-Britannique. Depuis 2014, des chercheurs de l’Université de Colombie-Britannique, des membres de l’équipe Bauta et 20 fermes participantes cultivent et évaluent des variétés de légumes biologiques, produites localement et à pollinisation libre. Les renseignements issus de ces essais sont communiqués aux agriculteurs pour leur permettre de faire les meilleurs choix possible au moment de sélectionner des variétés pour leur production de semences et de légumes. Apprenez-en plus sur les Essais de variétés de semences en Colombie-Britannique.

RESSOURCES

Nous avons conçu des ressources pour aider les agriculteurs à participer à ces projets. Nous avons également créé des publications pour communiquer les résultats de nos travaux à ce jour. Consultez nos guides de recherche sur le terrain, nos rapports et nos bulletins de nouvelles.