DR. MARTIN H. ENTZ

Professeur de systèmes de culture et agriculture de systèmes naturels
Université de Manitoba
M.Entz@umanitoba.ca

Martin Entz est professeur à l’Université du Manitoba, où il enseigne au baccalauréat, à la maîtrise et au doctorat. Ses domaines de spécialisation sont les systèmes de culture et l’agriculture par systèmes naturels. Il a lui-même étudié à l’Université du Manitoba, ainsi qu’à l’Université de la Saskatchewan et à l’Université d'Adélaïde dans le sud de l’Australie. Les travaux de recherche de Martin portent sur les systèmes agricoles éco-intégrés. Il dirige la Glenlea Long-Term Rotation Study, la plus ancienne étude canadienne comparant le système agricole biologique au système agricole conventionnel, qui a célébré son 25e anniversaire en 2016. Il a aussi fondé le programme Natural Systems Agriculture à l’Université du Manitoba, qui explore des systèmes de culture reposant sur des procédés naturels, plus précisément l’écosystème de pâturages naturel que l’on trouve dans les Prairies canadiennes.

Martin travaille aussi sur des projets agronomes de réhabilitation du sol. Son laboratoire appuie en ce moment la Banque canadienne de grains dans ses travaux d’élaboration d’une agriculture de conservation en Afrique de l’Est. Plus près d’ici, Martin est membre de Dialogues pour un Canada vert, un groupe de 60 universitaires canadiens qui proposent des solutions et des actions éprouvées en matière de climat. Martin et sa famille habite sur une petite ferme située près de Libau au Manitoba.

L’Université du Manitoba est la plus ancienne université de l’Ouest du Canada. Un de ses objectifs stratégiques consiste à mettre sur pied et à appuyer des systèmes de production alimentaire durables. Le programme Natural Systems Agriculture de la faculté des sciences alimentaires et agricoles vise à repenser les systèmes agricoles en fonction d’un nouvel ensemble de principes écologiques. Une partie des travaux fait appel à la participation des agriculteurs en matière de sélection de plantes. En effet, on habilite ces derniers à faire leur propre sélection.